Le recouvrement

L’huissier de justice dispose de deux moyens afin de recouvrer des fonds.

D’une part, le recouvrement amiable est une procédure qui permet d’engager des mesures conservatoires à l’égard de votre débiteur tout en gardant une relation commerciale avec lui.

La déontologie de la profession fait de l’huissier de justice une source claire et sûre.

Concernant le recouvrement judiciaire, l’huissier de justice est la seule personne à être habilité pour cela.

Dès l’obtention d’un titre exécutoire, toutes les mesures d’exécution forcée mises à notre disposition par la loi pourront être engagées. L’action est immédiate. La mesure d’éxécution mise en place est celle jugée la plus efficace selon la situation financière de votre débiteur.

Un titre executoire nous permet de mettre en place :

  • La saisie-vente des biens mobiliers suite à un inventaire
  • La saisie-attribution sur les comptes bancaires ou sur les fonds détenus par un notaire
  • La saisie en rémunération sur les salaires, pensions, retraites…
  • La saisie des immeubles
  • L’immobilisation du/des véhicule (s) et si obligation, enlèvement forcé de celui-ci
  • L’indisponibilité de la carte grise du/des véhicule(s) c’est-à-dire qu’il est alors impossible au débiteur de vendre son véhicule.